Au Niger, une célébration du 1er Mai sans image

1er maiChaque année, au 1er  mai, est célébrée la fête du Travail en mémoire de tous les travailleurs du monde entier. En rappel,  c’est la IIe  Internationale socialiste réunie à Paris en 1889 en France, qui décida de faire du 1er mai une journée de revendications ouvrières. Les pays africains, colonisés dans leur grande majorité par la France, ont gardé jalousement cet héritage. Toutefois, il est important de noter au passage que cette journée n’est pas seulement pour les travailleurs. A cette date est en effet célébré le muguet.

Les travailleurs nigériens, à l’instar des autres forces ouvrières du monde célèbre la fête du 1er Mai, ou « fête internationale du travail ». Cette commémoration est une occasion pour toutes les centrales syndicales du pays de faire le point sur la situation du travailleur nigérien. Le 1er Mai, est une tribune de revendications pour la satisfaction de leur plateforme parfois en rangs dispersés. Cette année, les responsables syndicaux n’auront cette chance de faire étalage de leur division. Ils n’auront pas également l’occasion de monter leurs jolis uniformes imprimés et cousus exceptionnellement pour cette journée célébrée en grande pompe. Le 1er mai 2015 est sobre au Niger. En un mot, il n’y aura pas cette année ces dépenses ostentatoires pour son organisation (banderoles, t-shirt, etc.). Les festivités sont annulées par les autorités en raison du deuil national de trois jours suite à l’attaque meurtrière de l’île de Karamga par des éléments obscurantistes de Boko Haram. En lieu et place du traditionnel défilé, ce sont des prières collectives qui seront dites pour le repos des âmes des disparus.  En cela, la radio nationale et même certaines stations privées ont modifié leurs programmes habituels par des émissions religieuses. Seulement, la fête du 1 er Mai, consacre cette année au Niger, un long week-end, comme la fête de la concorde célébrée elle aussi le vendredi passé (24 avril 2015).

The following two tabs change content below.
ASSOUMANE Habibou
Blogueur nigérien de Tahoua, je suis passionné de la lecture, des voyages. J'aime apprendre des autres. La rigueur, la responsabilité, l’engagement sont mes maîtres mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *