Nigéria: la pénurie de carburant est réelle à Abuja

Étiquettes
7 mai 2015

Nigéria: la pénurie de carburant est réelle à Abuja

Des usagers devant une station d'essence à Abuja
Des usagers devant une station d’essence à Abuja

Le Nigeria est l’un des grands pays  producteurs du pétrole au monde. En 2006, 89 000 barils sont extraits par jour dans ce pays. Malgré ce potentiel, le Nigeria est périodiquement confronté à des pénuries d’essences parfois  s’étalant sur des semaines. Le weekend passé en venant a Abuja, nous avions observé de très longues queues de voitures devant les stations d’essence. Tan disque celles qui n’ont aucune goute, sont obligées de fermer en attendant les ravitailleurs. Chacun voulait se procurer un peu de carburant surtout que c’est le début du weekend. Le prix du transport a aussi augmente. Cela dit, il est pratiquement impossible de se déplacer d’un point à un autre ce dimanche à Abuja. C’est alors que les vendeurs ambulant ont prie d’assaut certaines rue de la ville. Malgré, qu’il soit formellement interdit, et le risque qu’il comporte, l’essence de la rue a été la seule option qui s’offrent aux habitants de la Federal Capital Territory (FCT) si réellement ils veulent se déplacer en voiture. Mais cela, est très paradoxal pour un pays comme le Nigeria.

Vendeurs d'essence au marché noir à Abuja
Vendeurs d’essence au marché noir à Abuja

En ce moment, les partisants du marche noir sont entrain de faire la pluie et le beau temps. Ils multiplient le prix du litre de 3 jusqu’à 5 fois par rapport à celui de la pompe. C’est une vraie spéculation. Ces vendeurs ambulants, sont la proie des policiers et autres services luttant contre le carburant fraudé. Les attentes sont longues et très longues devant les stations d’essence. Ce matin quand je sortais pour me rendre au cybercafé, certains usagers avec qui j’ai discuté, m’ont affirmé qu’ils étaient là depuis le petit matin. Il y a environ neuf semaines que les résidents ont commencé à faire face à cette pénurie de carburant me raconte un autre. La crise persistante a commencé avant les élections générales, laissant  l’économie dans un très mauvais état. Abuja a depuis 2007, une forte concentration de véhicules surtout privés. Cela est causé certainement par l’interdiction faite par les autorités des taxis moto. Seuls les agents de forces de l’ordre ou autre engins autorisé peuvent traverser la ville sans difficulté. La pénurie du carburant,  est sans nul doute, l’un des grands signes de la mauvaise gouvernance que souffre ce pays. Il n’est un secret pour personne, une année, un bateau transportant du pétrole brute nigérian a était détourné avant même son arrivée à la destination.

Partagez

Commentaires

F.Huillet
Répondre

Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J'ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Fabienne Huillet www.neonmag.fr

ASSOUMANE Habibou
Répondre

Bonsoir,
Merci à vous aussi pour l’intérêt que vous porter à mes écrits. Merci vraiment pour l'encouragement.

Sophie
Répondre

Comme souvent un billet de qualité. Merci ne serait-ce que d'avoir pris le temps d'écrire ces quelques mots. Au plaisir de parcourir le prochain article ^^. Sophie de https://www.seo-rennes.org/

ASSOUMANE Habibou
Répondre

Merci beaucoup

Rénovation façade
Répondre

Merci pour ce poste interessant, au plaisir de vous lire prochainement.
Nathalie du Baticool.be