Niger : une deuxième médaille olympique après 44 ans

Le Niger, confondu au Nigéria est presque absent des compétitions internationales. Depuis 1972 à ce jour, il n’a remporté que 2 médailles olympiques.

Pendant plus de 40 ans, le Niger n’a jamais remporté une médaille aux jeux olympiques. C’était le boxeur Issaka Daboré  qui fût le premier athlète nigérien à avoir décroché une médaille de bronze à  Munich, en République fédérale d’Allemagne aux Jeux olympiques d’été de 1972, du 26 août au 11 juillet, jeux de la XXe Olympiade de l’ère moderne. On peut dire que les Nigériens sont coriaces en sport de combat ! Dès lors, l’hymne nationale «  la nigérienne » n’a jamais retenti dans les stades olympiques. Qui peut croire, si nous ne sommes pas en panne d’athlètes de talent, capables de remporter des victoires. Cela dit, le sport nigérien en général et l’athlétisme en particulier souffre de problèmes de tout genre : tantôt ce sont les équipements et les infrastructures inadéquats, tantôt ce sont les joueurs qui manquent d’encadrement nécessaire. En matière du sport, le Niger est très peu connu.  Parfois nous sommes engloutis par la renommée de notre grand voisin, (le Nigéria). Quand tu dis au gens que tu es du Niger, ils répondent maladroitement : « Niger ou Nigeria ? ». Comment ça, vous pensez que le Nigéria a deux noms ? On se reconnait qu’au bas des classements mondiaux. Même à Mondoblog ?

A Rio, cette année, 6 athlètes nigériens étaient en compétition (1 en taekwondo, 2 en athlétisme et 2 en natation). C’est finalement en taekwondo que la chance nous a souri si on peut le dire. Issoufou Alfaga Abdoulrazak a remporté l’argent face à Radick Isaev. Il n’a pas démérité. Ce classement conforte notre pays. Il sera désormais cité comme une nation de  taekwondo. Puisque, c’est une discipline sportive très prisée des jeunes nigériens. Ils se comptent par dizaines, les clubs de taekwondo dans les centres urbains au Niger.

 Il est parti pour gagner l’or comme il l’a dit dans une interview. Mais l’homme propose et Dieu dispose comme on aime le dire souvent chez moi. L’Azerbaïdjan a été plus fort que le Nigérien. Le combat a été retransmis en direct dans les maisons de jeunes et les stades pour permettre à la population de venir soutenir son champion. Toute la presse nigérienne ne parle que de lui et de sa performance. Avant les débuts des compétitions, les nigériens amateurs du sport ont fondé leur espoir sur lui. Les pronostics l’annonçaient favori. Abdoulrazak ne les a pas déçus. Il vient même de marquer l’histoire.

Issoufou Alfaga Abdoulrazak sera accueilli en héro à l’aéroport Diori Hamani de Niamey » a dit le Ministre nigérien des sports et de la renaissance culturelle.

The following two tabs change content below.
ASSOUMANE Habibou
Blogueur nigérien de Tahoua, je suis passionné de la lecture, des voyages. J'aime apprendre des autres. La rigueur, la responsabilité, l’engagement sont mes maîtres mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *