Début de la campagne électorale au Niger

Article : Début de la campagne électorale au Niger
4 février 2016

Début de la campagne électorale au Niger

C’est le samedi 30 janvier à minuit que le coup d’envoi de la campagne électorale 2016 pour les présidentielles et législatives a été donné au Niger. Grands et petits partis politiques ne se sont pas ménagés pour offrir à leur électorat leur programme de gouvernance.

La campagne électorale est un moment de grandes joies et de grands rassemblements dans le pays. Les QG des formations politiques ont été pris d’assaut tout le week-end par des militants et des petits curieux voulant s’approprier un pagne, une casquette ou une simple affiche à l’effigie du président de parti. Ces pacotilles sont parfois le seul dividende que perçoit l’électeur nigérien. Les panneaux publicitaires vides de la ville de Tahoua quelques jours avant cet événement sont aujourd’hui colorés. Les motocyclettes, les voitures, les portes des maisons, et mêmes les commerces sont, de la façon la plus insolite, recouverts de photos et de banderoles. Ces genres d’affichage sont désormais un moyen privilégié pour les habitants de Tahoua de marquer leur appartenance ou leur affinité. La couleur rose prédomine dans toute la ville : c’est celle du parti au pouvoir. Cela montre le poids politique de ce dernier dans la région et explique l’objectif fixé par le bureau exécutif régional du PNDS-Tarayya de gagner la région à 75%. Si cela se confirme, le président sortant Issoufou Mahamadou n’aura aucun mal à s’imposer dans sa région natale, comme ce fut le cas lors des précédentes échéances électorales.

La campagne électorale change les habitudes au Niger. Même si elle est de courte durée, elle change les comportements des populations, du moins chez moi. Des hommes et des femmes abandonnent leurs « vieux habits » pour se draper de tissus aux couleurs de leur formation politique. En politique, il faut avoir l’art de convaincre, l’art de la rhétorique. Ainsi, la campagne électorale fait lieu et place parfois à des discours politiques très  éloignés de la vérité, à des promesses difficiles à tenir. Cet événement national nous fait parfois oublier nos problèmes.

Partagez

Commentaires